Accueil

Sacre Coeur

Histoire

Mémorial

Budokan

Memorial

Musashi

L'Index

Biographie

Shogun

Mori

Liens

Photos

Contact

Keys

TAKEHIKO INOUE

Biographie

Takehiko Inoue est né le 12 janvier 1967 dans la préfecture de Kagoshima au Japon. Passionné par le basket-ball, il s'inscrit au club de son lycée. Le dessin étant sa seconde passion, il décide alors de devenir mangaka. Inoue ira également à l'université mais ne finira pas son cycle d'étude.

En 1988, il participe à un concours organisé par la Shueisha où il gagne le Prix Tezuka, qui récompense le jeune mangaka le plus prometteur, grâce à Kaede Purple, un manga ayant pour thème le basket et avec pour personnage principal un certain Kaede Rukawa... Suite à ce succès, Inoue emménage à Tokyo où il travaillera pendant 10 mois en tant qu'assistant de Tsukasa Hojo, un mangaka renommé, qui travaillait alors sur le cultissime City Hunter. En 1989, il décide de se lancer seul avec son premier vrai manga, Chameleon Jail, prépublié alors dans Weekly Shônen Jump.

Durant la même année suit Slam Dunk, prépublié lui aussi dans Weekly Shônen Jump le 24 Octobre. Slam Dunk est son premier et plus grand succès, même à ce jour. Preuve en sont les chiffres : plus de 110 millions d'exemplaires vendus rien qu'au Japon en 14 ans - dont 10 Millions pour la Deluxe Edition - soit 3,5 Millions par volume. Slam Dunk peut ainsi se targuer d'avoir la meilleure moyenne de vente par tome de tous les temps. Devant un tel engouement, le manga est adapté à la télévision dans une série de 101 épisodes et de 4 OAV, et une multitude de goodies divers et variés voient le jour. C'est ainsi que la carrière d'Inoue explose et il devient ainsi l'un des mangakas les plus célèbres et les mieux payés du Japon. Il fut également parmis les premiers auteurs capables d'acquérir leurs propres droits, les retirant ainsi à la Shueisha. C'est aujourd'hui son propre label, I.T. Planning, qui s'occupe de gérer l'exploitation commerciale de ses œuvres. Après avoir terminé Slam Dunk, il publie en 1996 Buzzer Beater, un manga en couleurs sur le basket, avec des tournois inter-galactiques à la Space Jam. La particularité de ce manga est qu'il fut tout d'abord publié sur Internet avant d'être adapté en version papier. Il publie par la suite quelques histoires courtes comme Akagasuki (1990), BabyFace (1992), Hang Time (1993), Pierce (1998), Tokaimon (1999) et I Love This Game (2002). En 1998, il participe en tant que character designer à la création d'un jeu vidéo sur PlayStation : One on One, sur le thème du basket-ball.

C'est durant cette même année qu'Inoue va débuter son second manga à succès : Vagabond. Il s'agit d'une adaptation plus ou moins libre du roman de Eiji Yoshikawa, décomposé en deux volumes en France : "La pierre et le sabre" et "La parfaite lumière", basé sur la vie du plus grand et du plus célèbre des samouraïs : Miyamoto Musashi. Il est prépublié toutes les semaines dans la revue Weekly Morning.

Tout en continuant Vagabond, il publie, en 1999, Real, un autre manga sur le basket, ou plutôt le handibasket, avec des joueurs en fauteuils roulants. Inoue veut nous prouver avec son oeuvre que l'on peut continuer à vivre sa passion malgré ses problèmes physiques. En plus de cela, il écrit tous les mois un article sur la NBA nommé "Show Time" dans le magazine Young Jump. En 2005, il participe de nouveau au characters design d'un jeu vidéo, dans un tout autre registre cette fois, pusiqu'il s'agit d'un jeu de rôle, Lost Odyssey, dirigé par le mondialement connu Hironobu Sakaguchi.

 

© 2009 Dojo Miyamoto Musashi